Aller au contenu

Maladies liées au handicap visuel

Glaucome, DMLA et diabète sont les principales causes des handicaps visuels.

D’après la 10ème révision de la Classification internationale des maladies, la fonction visuelle comporte 4 catégories :

  •  la vision normale
  •  une déficience visuelle modérée
  •  une déficience visuelle grave
  •  la cécité.

On regroupe la déficience visuelle modérée et la déficience visuelle grave sous le terme de « baisse de la vision » : les baisses de la vision et la cécité représentent l’ensemble des déficiences visuelles.

En France, on estime à 1 700 000 le nombre de déficients visuels, soit 2,9 % de la population et 4,3 % de la population active. En répartissant le handicap visuel en quatre degrés de sévérité, il est recensé :

  •  61 000 aveugles n'ayant donc aucune perception lumineuse (3,6 %)
  •  146 000 malvoyants profonds ayant une vision résiduelle limitée à la distinction de silhouettes, soit moins de 1/20 au meilleur oeil, (8,5 %)
  •  932 000 malvoyants moyens (55 %) avec beaucoup de difficultés ou une incapacité totale à reconnaître un visage à quatre mètres ou à lire, écrire ou dessiner,
  •  560 000 malvoyants légers (33 %).

L'ensemble des données épidémiologiques disponibles montre que la prévalence de la déficience visuelle augmente avec l’âge. L’OMS estime qu’à l’échelle mondiale, 82 % des aveugles ont plus de 50 ans. En France, 61 % des déficients visuels ont plus de 60 ans.

Dans les pays industrialisés la prévalence de la cécité est de 2 % au-delà de 75 ans, en sachant qu’en 2030, 12 % de la population aura plus de 75 ans.

En effet, les principales causes de malvoyance dans les pays développés sont la DMLA et le glaucome. Cependant, avant l’âge de 50 ans, la première cause est la rétinopathie diabétique.

Pour ces 3 principales causes de handicap visuel, la prévention et le dépistage avec une prise en charge précoce sont primordiaux pour réduire le risque de malvoyance et de cécité.

Le glaucome : C'est est la deuxième cause de cécité à travers le monde. En France, plus de 1 million de personnes seraient concernées dont 400 000 glaucomateux qui n’auraient pas encore été identifiés.

Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA) : Il s'agit d'une maladie dégénérative chronique de la rétine qui affecte 10 % de la population de plus de 70 ans et 20 % de celle de plus de 80 ans. Cela représente entre 800 000 et 1 000 000 de français atteints de DMLA et cause chaque année 3000 nouveaux cas de cécité.

Diabète et rétine - Rétinopathie diabétique : Son apparition est liée à un mauvais équilibre de la glycémie et elle est favorisée par une éventuelle hypertension artérielle mal contrôlée. Elle affecte la rétine en causant des lésions sur les petits vaisseaux sanguins qui la nourrissent. Première cause de cécité avant l'âge de 50 ans, on estime qu'environ 40 % des diabétiques sont porteurs d'une rétinopathie, ce qui représenterait environ 1 000 000 de patients en France. 2 % des diabétiques deviennent aveugles et 10 % malvoyants, pourtant il s’agit d’une complication qui peut être prévenue par un suivi adapté au patient.

L’accroissement de la déficience visuelle, consécutif au vieillissement attendu de la population (augmentation de 36 % des plus de 65 ans d’ici 2025) est un véritable enjeu de santé publique.